FlashCamp

Notre 1er Flashcamp de 2018 avait pour thématique le développement international des entreprises. Un thème que nous avions choisi d’aborder juste après le CES, véritable symbole de la mondialisation dans le monde des startups, et en lien étroit avec les partenaires de notre territoire qui accompagnent ce développement avec nous.

C’est un format un peu différent de Flashcamp que nous avions préparé pour ce premier rendez-vous de l’année, en invitant les structures avec qui nous avons élaboré un programme d’accompagnement international pour les startups, ainsi que 2 entrepreneurs qui ont témoigné de leur expérience terrain.

Hervé Poher a présenté le rôle des Conseillers du Commerce Extérieur de la France, dont les missions vont du conseil aux pouvoirs publics, à l’attractivité des territoires, en passant par l’appui au développement des entreprises à l’international. Les CCE Auvergne ont décidé de mettre en place un accompagnement spécifique pour les startups du numérique accompagnées par le Bivouac.

Stéphane Santia-Andrews, référent export pour la direction BPIFrance de Clermont-Ferrand, a ensuite évoqué les différentes possibilités d’intervention de BPIFrance dans l’accompagnement du développement international et les besoins de financement liés. Il a insisté sur la nécessité de travailler très en amont pour que les finances servent l’ambition de développement international de manière optimale.

CCI International concluait la présentation des partenaires présents lors de ce Flashcamp, présentant ses différents dispositifs, notamment d’ingénierie de préparation à l’internationalisation, sur des aspects pratiques (documents, traductions) mais également connaissance du marché et l’accompagnement au passage de frontières, pour l’exploration, prospection et implantation dans le/les marché(s) ciblé(s).

Le programme Export Up, co-brandé avec Le Bivouac, inclus différentes options qui permettent d’accompagner les startups du Bivouac dans leur internationalisation.

Le Flashcamp s’est ensuite poursuivi avec les témoignages de 2 entrepreneurs venus partager leur expérience.

« Tout ce que vous pensez depuis la France est faux ! »

Maxence Desjonquères, en charge de l’international pour l’entreprise Biose,  a passé 18 mois aux Etats-Unis pour s’implanter sur le marché Nord-américain. Il a partagé plusieurs anecdotes, et quelques tuyaux pour faciliter l’implantation sur un marché à l’étranger. Parmi les messages que Maxence nous a transmis, nous retiendrons cette phrase : « Tout ce que vous pensez depuis la France est faux ! » Comprendre : le plan que vous imaginez depuis votre bureau en France ne correspondra sûrement pas à la réalité du terrain de votre marché cible. Maxence nous a confié avoir vécu des moments de solitude en arrivant aux Etats-Unis après avoir réalisé que le mode de distribution des produits, envisagé avant son départ, ne correspondait pas du tout à la pratique du marché aux Etats-Unis. Il était là pour 18 mois ! il a rebondi en allant sur le terrain, en développant son réseau. Et c’est grâce à ça qu’il a pu trouver des débouchés, développer des services auxquels il n’avait pas pensé en amont du séjour.

Pierre Béal, fondateur de Numtech, a clotûré notre Flashcamp en nous présentant comment l’international a été un relais de croissance salvateur à un moment de la vie de l’entreprise où le marché domestique était couvert. L’opportunité s’est présentée au Maroc, puis dans les pays de l’Est. Pierre a parlé sans détours des problèmes rencontrés avec des problématiques de délais de paiement, d’approche culturelle différente, de déséquilibre dans les négociations. L’international a été une réelle aventure, qui permet des remises en question, et ouvre des opportunités parfois insoupçonnées. Être tenace, avoir le goût du challenge et de la nouveauté, et surtout, ne pas avoir peur de l’inconnu. C’est ce que nous retiendrons du témoignage de Pierre. Mention spéciale à l’anecdote partagée, où Pierre s’était retrouvé tout seul assis sur les marches d’un aéroport au milieu du désert à 22h, sans arriver à joindre son contact sur place…. Autre moment de solitude !!!

Au-delà des anecdotes, nos deux témoins nous ont fait passer un message important : sortir de son marché domestique implique des remises en question et des situations nouvelles, pour lesquelles il faut s’armer, parfois de patience, parfois de recul. Mais c’est surtout de superbes opportunités de développement qui s’ouvrent à l’entreprise, et c’est là tout l’intérêt d’envisager le développement à l’international.

Un très grand merci à nos partenaires et à Maxence et Pierre qui sont venus partager leurs informations et leurs témoignages sur ce premier Flashcamp de l’année.

RDV pour notre prochain Flashcamp le 13 février.
La French Tech Clermont-Ferrand