Les clefs pour protéger son innovation numérique

programme flashcamp

Flascamp#19-Les clefs pour protéger votre innovation numérique

Parce qu’une innovation, une création numérique se protège, le Bivouac en collaboration avec la Maison innovergne et Digital League a organisé le 11 Décembre dernier son dernier Flashcamp sur le sujet. Des professionnels de deux organismes de la propriété industrielle en France, l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) et le CNCPI (Conseiller en Propriété Industrielle) sont venus transmettre leur expertise et répondre aux questions d’une assemblée venue nombreuse.

 

 

 

La propriété intellectuelle protège et valorise les créations de l’entreprise et le domaine du numérique n’est pas exclu! Mais il n’est pas toujours facile de savoir quelle création protéger, et de quel droit elle relève.

P. Marcel, ingénieur chargé d’affaires de la propriété industrielle à l’INPI Auvergne-Rhônes-Alpes et X. Przyborowski conseiller en Propriété Industrielle sont venus répondre à l’ensemble de ces interrogations. En partant de l’exemple concret de l’application Shazam, P. Marcel a permis de faire toucher du doigt les nombreuses formes de créations qui se cachent sous l’application et qui relèvent de droits de protection différents (droits d’auteur, droit de production de bases de données ou droit de protection industrielle pour une marque, un modèle ou un brevet). « une innovation numérique possède de multiples créations à protéger » précise-t-il.

Puis sera abordé divers sujets et notamment le coût du dépôt qui dépendra du périmètre de protection avant d’insister sur les bonnes pratiques à suivre pour protéger sa création telles que définir une stratégie de protection, identifier ce qui est protégeable et surtout surveiller et être prêt à se défendre en cas de droits utilisés sans consentement.


 

A l’issue de cette présentation, la parole est donnée a 2 startupers. 

Emmanuel Ranc, fondateur de la startup Yes it is, solution pour connecter les objets existants. L’occasion pour lui de faire un retour d’expérience personnelle sur le dépôt de brevet, les démarches à suivre, le temps de validation et souligner « l'intérêt majeur du dépôt de brevet dans la valorisation de l’entreprise, il garanti une sécurité pour nos clients et investisseurs. »  Franck Raynaud, co fondateur de MyBus, la startup qui facilite l’usage des transports, témoigne à son tour sur les différents aspects du dépôt de marque, et évoque le cas très concret de la startup.

 

Au cours de cette conférence il est clairement ressorti l’idée que la propriété intellectuelle est un apport considérable pour l’entreprise, pour son image mais aussi pour la conquête des marchés. Elle protège des entreprises innovantes, elle donne à tous les opérateurs économiques les moyens de gagner des marchés et sa menace suffit dans bien des cas à éviter des procédures.

La French Tech Clermont-Ferrand