Bivouacstory: DocnDoc, la digitalisation du remplacement médical - Le Bivouac

Bivouacstory: DocnDoc, la digitalisation du remplacement médical

Bivouacstory: le Bivouac part à la rencontre des startups qu’il accompagne. Aujourd’hui, Pascale Karila-Cohen, radiologue et cofondatrice de docndoc, vous raconte leur arrivée, leur accompagnement et les anecdotes vécues au Bivouac.

Bonjour Pascale ! Rentrons dans le vif du sujet : d'où viens-tu, quel est ton parcours ?

Je suis radiologue, fondatrice et porteuse du projet docndoc. Je suis également une ancienne interne dans les hôpitaux, ancienne chef de clinique,  assistante de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris et praticien hospitalier à l’APHP. Mes 15 ans de médecine hospitalière et mes 3 ans de remplacements m’ont permis de comprendre les problématiques du remplacement au quotidien et le besoin de gardes et astreintes dans la continuité des soins. Mon expérience de médecine libérale et des hôpitaux est une vraie force qui me permet de faire le lien entre technologie et santé pour trouver les meilleures solutions. L’idée est venue quand j’étais radiologue remplaçante à Paris, en vacances sur la Côte d’Azur. Comme il pleuvait toute la journée, je me suis dit : pourquoi ne pas remplacer sur place ? Mais je n’avais aucune connaissance locale des radiologues. Les réseaux de remplacement étant essentiellement locaux, je me suis rendue compte qu’il y avait une désorganisation et un manque d'homogénéité dans les demandes de remplacements, aucun moyen d’anticiper. Je n’ai pas pu trouver de remplacement. Docndoc est né de cette envie d’aider à développer la mise en relation directe des médecins entre eux.

Décris-nous docndoc ?

Docndoc ? Tout est dans cette phrase !

Et si remplacer un médecin partout en France devenait facile et attractif ? Nous sommes partis d’un constat : tous les médecins ont besoin d’une pause et toutes les régions ont droit à un médecin. Les chiffres sont alarmants : 1 médecin sur 2 est considéré en burn out et 1 commune sur 3 est déclarée "désert médical" soit 11 000 communes françaises. 

Spécialiste du remplacement médical, et bientôt du remplacement de tous les professionnels de santé, docndoc digitalise le recrutement. La mise en relation est directe, sans intermédiaire. Les médecins qualifiés se choisissent. Pour lutter contre la désertification médicale, docndoc propose la docnbox, un package de remplacement professionnel combiné avec une attractivité territoriale comme une expérience gastronomique, une activité culturelle, sportive ou de détente. Cela nous permet de mobiliser les remplaçants à travers toute la France.

En 2 ans, docndoc, ce sont déjà 1 300 remplacements effectués, plus de 3 régions engagées avec la docnbox, des hôpitaux, cliniques, cabinets libéraux utilisant le site et plusieurs milliers de remplaçants actifs. En associant l’utile à l’agréable, docndoc a pour objectif de favoriser une répartition homogène des professionnels de santé sur le territoire national.

Comment avez-vous intégré le Bivouac ? Quand et pourquoi ?

Nous avons intégré le Bivouac en avril 2018, suite à une sélection sur l'appel a projets "Feelbetter". L’écosystème du Bivouac est favorable au développement, la prise en charge est efficace et bienveillante, et surtout elle est qualitative. La région est une zone de désert médical, ce qui est propice au développement de notre solution, qui a d’ailleurs été très bien accueillie.  

Que vous apporte l’accompagnement du Bivouac ?

Le Bivouac nous apporte tellement de choses :

  • du réseau professionnel pour déployer notre solution auprès de l’écosystème des professionnels de santé
  • de la synergie avec d’autres startups accélérées au Bivouac
  • des conseils personnalisés dans des domaines variés
  • des rencontres avec des coachs
  • des workshops sur des problématiques ciblées
  • des facilitations de rencontres avec les acteurs locaux d’aides financières
  • de la bonne humeur !

Une anecdote croustillante à propos du Bivouac ?

Docndoc a eu la chance de participer au premier Bootcamp organisé par le Bivouac. L’équipe organisatrice a emmené 6 ou 8 startups pour 48H au Puy de Dôme et nous a fait faire...un parcours du combattant digne d’une finale de Jeux Olympiques, coaché par une ancienne médaille d’or sportive ! Il faisait évidemment chaud, bref, ils nous ont TUES ! 

A peine les épreuves terminées, nous étions toutes dégoulinantes de sueurs, rouges et essoufflées, en jogging entaché, et il fallait enchaîner avec l’interview ! Nous avons mis une semaine à nous en remettre, courbatures, coups de soleil…ça booste ! J'en rigole mais nous avons pu créer des liens avec les autres startups et on en parle encore !

Quelle est votre actualité ?

L’actualité de docndoc est riche ! Nous participons à plusieurs congrès, en particulier e-HealthWorld Monaco en octobre prochain. Nous collaborons avec des départements (Vendée, Calvados, Alsace) pour promouvoir la docnbox. 2 docnbox vont s’ouvrir très prochainement. 

Nous avons également renouvelé notre statut de « Jeune Entreprise Innovante » et d'agrandir notre équipe pour étendre l'impact de la société & améliorer leur présence digitale. Nous accueillons chez nous Cyprien, responsable de l'acquisition de nouveaux utilisateurs & développement commercial de nouvelles offres, et Lâl qui est web développeuse et s'occupe de la gestion et l'amélioration du site internet.

5 mots pour définir votre startup

Liberté, dans le choix du remplacement

Efficacité, dans le recrutement

Confraternité, dans la qualification professionnelle

Utile, pour lutter contre le burn out des professionnels de santé

Territoriale, pour lutter contre la désertification médicale.