Bivouacstory: Koboo, la digitalisation du vélo libre service

Bivouacstory: le Bivouac part à la rencontre des startups qu’il accompagne. Aujourd’hui, Nicolas Roussel, Directeur Général chez Koboo, vous raconte leur arrivée, leur accompagnement et les anecdotes vécues au Bivouac.

Bonjour Nicolas ! Rentrons dans le vif du sujet : d'où viens-tu, quel est ton parcours ?

A la base, de formation ingénieur en biologie, j’ai travaillé dans un premier temps dans l’industrie pharmaceutique pour ensuite créer une première société d’innovation pharmaceutique il y a plus de 10 ans, puis deux autres toujours dans le domaine pharmaceutique. J'ai ensuite été recruté par un cabinet de conseils, dont je suis devenu le directeur après son rachat par un autre cabinet. Julien (Coinchon) et Eric (Boucomont), pères fondateurs de Koboo et amis, ont ensuite fait appel à moi pour répondre à leur besoin : avoir un Directeur général présent à plein temps, poste que j’occupe aujourd’hui depuis plus d'un an.

Décris-nous Koboo ?

Koboo digitalise le service de vélo libre service. 

Nous avons développé une application full-service qui intègre la location, le paiement, le cautionnement de vélo en libre-service et la création de routes d’intérêt pour les acteurs du transport urbain, touristique, professionnel et événementiel. Koboo accompagne tous les acteurs du transport qui souhaite intégrer une solution de mobilité douce dans leur offre, avec agilité et adaptabilité.

Comment avez-vous intégré le Bivouac ? Quand et pourquoi ?

En gagnant le premier prix Auvermoov et le prix de la métropole (6 mois d’hébergement en accélérateur), notre choix s’est porté sur le Bivouac. Nous avons alors postulé en 2017 et à cette période, le Bivouac avait lancé son appel à startups lié au Bien être et Santé Feel Better (ce qui avait du sens même si nous avons postulé de manière indépendante). 

Que vous apporte l’accompagnement du Bivouac ?

Un hébergement avant tout ! Et tout ce que cela comporte (bureaux, espace commun, accès internet…) dans un environnement propice à l’entrepreneuriat. La proximité des autres startups est très importante en terme d’échanges, partages d’expérience et de réseaux. Il y a aussi la présence de Michelin, acteur territorial incontournable, et bien sûr l’équipe du Bivouac qui assiste au niveau logistique.

Quelle est votre actualité ?

Nous avons récemment remporté l'appel d'offres pour l'implantation d'un service de VAE (vélo à assistance électrique) libre-service sur tout le littoral basque. Avec le Syndicat des Mobilités Pays Basque - Adour, Koboo va installer 12 stations soit 150 vélos pour 2 ans, avant un déploiement sur l'ensemble du pays basque.

Nous allons aussi nous étendre à Châtel-Guyon qui, après 1 an d'expérimentation sur des vélos mécaniques, fait passer toute sa flotte à l'électrique. 

5 mots pour définir votre startup

Pédaler, cliquer, mobilité, tourisme, agilité